Dossiers > Divers

Récupérateur de chaleur à installer en 3 minutes

Comme beaucoup de maison construites dans les années 1970-2000, ma maison est équipée d'une cheminée d'agrément dans le séjour.

recuperateur de chaleur pour cheminéePour compléter mon installation de chauffage central au gaz, j'ai voulu joindre l'utile à l'agréable en mettant en service cette cheminée.

Mais le rendement d'une cheminée à bois à foyer ouvert est très médiocre. Même si la sensation de chaleur est intense à proximité de l'âtre, il faut savoir que 85% des calories produites partent chauffer les oiseaux. Donc rendement de 15%.

Un foyer fermé chauffant l'air, ou mieux relié au circuit de chauffage centrale offre un rendement atteignant les 75%.

Un poêle à bois, moderne, offrira lui de 75 à 92% de rendement.

Mais si comme moi, vous n'avez pas envie de casser votre cheminée ou d'investir 3000 euros pour l'équiper d'un foyer fermé, il reste une solution: le récupérateur de chaleur.

la soufflerie du récupérateur de calories

Principe



Le principe est ultra-simple: une gros serpentin de fonte est placé sous les buches. Il est donc recouvert des braises.

Un pulseur d'air (ventilateur électrique) envoi de l'air à travers ce serpentin,, l'air ressort en façade, ayant capturé au passage les précieuses calories.

Le débit est variable, grâce à un potentiomètre, mais 2 vitesses auraient suffit. La consommation électrique varie de 15 à 25 watts.

J'ai mesuré une température de l'air sortant du serpentin de l'ordre de 80 à 150°c.

Efficacité


Sans espérer de miracle, on peut estimer que le rendement de la cheminée augmente fortement, pour être de l'ordre de 30 à 40%.

Je peux ainsi chauffer intégralement ma maison, (105 m²) à 20°c par 5°c extérieur.

Installation


L'installation est on ne peut plus simple. Poser le serpentin dans la cheminée, la soufflerie sur le coté extérieur, les relier avec le gros tuyau souple, et brancher la soufflerie sur une prise.
Pour désinstaller, c'est aussi simple.
Pas de fixation, pas de perçage, de scellement, pas besoin d'outil. Attention le dos, le serpentin est très lourd, 20 kg de fonte.

soufflet de forge

Utilisation


La cheminée s'utilise sans changement. Une astuce pour allumer ou raviver le feu: déboiter le tuyau du serpentin et l'orienter vers le papier enflammé ou le restant de braises.
En quelques seconde, le feu est ravivé (effet de forge).

Quel modele choisir ? quels prix ?


Dans mes recherches, j'ai trouvé 2 modèles;
Equatair, un serpentin à 2 branches à 350 euros.
Tifon: Modèle plus élaboré, avec différentes dimensions, mais très cher (600 à 1500 euros !).

C'est ce dernier que j'ai eu la chance de trouver en occasion, pour 100 euros, d'un modele ancien.
Le tuyau est à l'origine noir, mais est devenu salissant, la couleur ne tenant plus; je l'ai nettoyé au Kerdane, d'où son aspect gris brillant.
Les 5 tiges verticales devant sont très pratiques. La présence de chenets est totalement inutile.

La sortie d'air se faisant devant le foyer, une partie de l'air chaud est aussitôt aspirée par le tirage du foyer. Une nette amélioration serait de prolonger la sortie d'air vers un bout, ou mieux 2, de la pièce à chauffer.

Avantages


* apport de chaleur appréciable
* agrément du feu conservé
* cout limité
* simplicité d'installation, de désinstallation
* pas d'entretien, pas de vitre à nettoyer


Défauts


* bruyant (selon soufflerie)
* répartition de la chaleur au niveau de la cheminée
* prix exagéré

Mon conseil


Si vous voulez vous chauffer uniquement au bois, la solution est une cheminée à foyer fermé, un poêle ou une chaudière à bois.
Pour conserver l'agrément d'un feu de cheminée, et faire des flambées occasionnelles, ou compléter un chauffage dans les périodes de grand froid, le récupérateur de chaleur peut être la bonne solution.

Mon avis personnel sur les cheminées à foyer fermé: on perd tout le charme du feu dans l'âtre;
Autant prendre une chaudière ou un poele.
Le top, pour chauffer une maison: un foyer fermé chauffant l'eau avec circuit de radiateurs.
Les foyers fermés chauffant l'air: bof; mauvaise répartition de la chaleur, bruit, poussière, air sec...

finalement, après une saison de test, j'ai retiré l'engin et l'ai revendu. Je pense à terme installer un poêle à granulés hydraulique raccordé à mes radiateurs...


Article suivant: Rénovation escalier par recouvrement, à  faire soi-même
Article précedent: Réparation d'un volet roulant (tablier cassé)

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami



A propos de cet article
Profil de Aspiinfos Article de Aspi.
Informaticien de formation, et passionné d'Internet, créateur de ce site. Parmi les aménagements faits à ma maison figure l'aspiration centrale.
site web site web

N° Article : 82
Article lu 62441 fois.
Créé le 17-02-2010 à 12h15.
Modifié le 26-08-2013 à 18h29.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Discutons de cet article sur le forumVos réactions, sur le Forum
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles