Dossiers > Aspiration centralisée

Systemes de filtration des aspirateurs

Le concept de tout aspirateur est simple: une turbine genere un flux d'air, qui entraine la poussiere, retenue par un filtre, qui laisse passer l'air, mais pas cette derniere.

Sans filtre, la poussiere serait intégralement rejetée en sortie d'aspirateur, sous forme d'un nuage envahissant la pièce !

On comprend l'importance d'un filtre qui, tout en laissant passer l'air, retient le plus possible de poussieres, et ce sans se colmater.

Pour garantir une bonne efficacité, il est donc primordial d'avoir une excellente filtration. On trouve sur le marché différents systèmes plus ou moins efficaces.

D’une manière générale, la plupart des systèmes d'aspiration centralisée utilisent le principe de la décantation cyclonique (sauf systèmes à sac). La force centrifuge sépare l’air de la poussière. Ainsi, les poussières les plus lourdes (environ 80 %) tombent au fond du bac à poussières, et l’air chargé de micro- poussières remonte vers les turbines. On peut choisir un système qui rejette l’air et les micros poussières à l’extérieur de la maison, ou préférer un système qui filtre l’air avant de traverser les turbines d’aspiration. 

Les différents procédés de filtration :

Les systèmes sans sac sans filtre,

Ils fonctionnent sur le principe de la décantation cyclonique. Ils présentent comme avantage de ne pas avoir de filtre à nettoyer (hormis la grille de protection de temps en temps), ni de consommable, par contre il est impératif de prévoir un rejet extérieur pour les micros poussières. On peut imaginer un encrassement et une usure prématurée des turbines des moteurs puisque aucun filtre ne retient les fines particules

Les systèmes à filtre cartouche

Ils permettent une très bonne protection du moteur, et garantissent pour la plupart une très bonne qualité de filtration, par contre, les pertes de charge dues au colmatage de cette cartouche sont rapidement une contrainte. Il faut alors démonter et nettoyer ou changer (attention au coût du consomable) la cartouche.

Les systèmes à sac papier,

sont souvent retrouvés dans les produits d’entrée de gamme, ou premier prix. On retrouve avec un système à sac papier les mêmes inconvénients que l’aspirateur domestique traditionnel, perte de puissance, et coût du consommable important.

Les systèmes à filtre auto-décolmatant :

l’idée est ingénieuse, ces filtres apportent un résultat similaire aux filtres textiles, mais il faut quand même de temps en temps nettoyer manuellement le filtre.

Les systèmes à sac électrostatiques :

c’est une nouvelle génération d’aspirateur centralisé, les nouvelles technologies permettent d’obtenir des performances similaires aux systèmes à filtre textiles les plus performants avec ce type de sac. Le sac ayant un très grand volume, le coût du consommable reste dérisoire. Le gros avantage de ce procédé, et qu’il n’y a plus aucun entretien (bac à poussière à vider, et filtre à nettoyer).

Les systèmes avec vidange au tout à l’égout :

Pratique, la poussière se mélange à de l’eau et est envoyée au tout à l’égout. Plus d’entretien, et plus de consommable.
A





Evacuation des eaux domestiques
(un peu de vocabulaire technique, par Aspi)


Eaux usées : Issues de nos wc, douches, éviers, baignoires...Evacuées vers l'usine de traitement via le réseau d'egout.


Eaux pluviales: Issues de nos goutieres et canivaux, évacuées vers la riviere directement via une canalisation dédiée;


Eaux chargées:  Issues d'installations industrielles ou non, contiennent des éléments solides ou fibreux; Requierent des installations de traitement modifiées.




Il est interdit de rejeter autre chose que de l'eau de pluie dansle conduit d'eau pluviales.


ttention à la législation locale, et vérifiez si vous pouvez rejeter des eaux chargées au tout à l’égout (différence avec les usées, issues de salle de bains, éviers, et toilettes).
Matériel pouvant être utilisé en usage professionnel. Le coût pour une installation en pavillon est plus élevé qu’un système classique.


Les systèmes à filtre textile, pourraient être la solution idéale. On allie à la fois une excellente protection du moteur, et des performances de filtration optimums. De plus, il n’y a pas de coût de consommable, et l’entretien des filtres, lavables en machine, est des plus simple.

A vous de choisir, personnellement j’ai choisi la dernière solution.


Article suivant: Quel flexible choisir pour son aspiration centralisée
Article précedent: Mon aspiration centrale est bouchée par des feuilles de ficus

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami



A propos de cet article
Profil de jpierreinfos Article de Jpierre.


N° Article : 55
Article lu 7977 fois.
Créé le 09-03-2007 à 14h36.
Modifié le 13-03-2007 à 14h47.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Discutons de cet article sur le forumVos réactions, sur le Forum
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles